Hémorroïdes chez les hommes

19cmhfu7ebpy7jpgLes hémorroïdes peuvent aussi bien se déclarer chez les hommes que chez les femmes. Ainsi, cette maladie ne touche presque pas plus les femmes que les hommes. Certes, la grossesse ou les périodes menstruelles peuvent jouer dans le déclenchement de crises d’hémorroïdes.

Ce que nous savons au contraire, c’est qu’elles touchent 20% des moins de 50 ans. Et ce chiffre atteint même 50% une fois la cinquantaine passée. C’est donc un homme sur deux qui est touché par cette désagréable maladie.

Diagnostiquer les hémorroïdes chez les hommes

Il est assez simple de savoir si vous avez un problème d’hémorroïdes ou non. Si vous ressentez un picotement près de l’anus, une envie de vous gratter, des douleurs lors de votre passage aux toilettes, un saignement anal, il est très fort probable que vous ayez affaire à une crise d’hémorroÏdes.

Si vous êtes chanceux, votre problème se réduira après quelques jours. Au contraire si la maladie subsiste, vous pourriez tomber dans une spirale infernale à différents niveaux.

  • 1er niveau : les hémorroïdes restent à l’intérieur de votre anus.
  • 2iéme niveau : les hémorroïdes ressortent de votre anus quand vous êtes aux toilettes, et reprennent leur position quelques minutes après.
  • 3iéme niveau : les hémorroïdes ne reviennent plus à l’intérieur d’elles-mêmes, il faut les remettre de façon manuel.
  • 4iéme niveau : Impossible de replacer vos hémorroïdes, elles sont « sorties » (à l’extérieur de votre anus) de façon permanente.

Female HEMORRHOIDS concept x-ray posterior view

Les hémorroïdes chez les hommes, savoir en parler

Nous sommes bien d’accord que ce genre de maladie donne parfois honte, et est difficile à partager avec d’autres. En particulier si vous êtes un homme atteint d’hémorroïdes, votre fierté de mâle prendra le dessus.

Heureusement, il est tout à fait possible de soigner vos hémorroïdes vous-même, la meilleure solution à ce sujet étant celle-ci.

Par contre, si vous avez des saignements fréquents, je vous conseille alors d’aller voir votre médecin. Car c’est peut être bien pire qu’un problème d’hémorroides (comme une tumeur).

Homme et hémorroïdes, conseils utiles

J’ai déjà regroupé sur mon site plusieurs points pouvant vous soulager de votre maladie. Je parle d’alimentation ici, et de traitements possibles ici.

Homme et hémorroïdes, mode de vie ?

Comme nous l’avons vu plus haut, il n’y a presque pas de différence entre la probabilité de souffrir d’une crise d’hémorroïdes chez un homme ou une femme.

Néanmoins, je pense que les hommes qui ont un métier où ils sont souvent assis, qui est stressant et occupe beaucoup de leur temps (ne leur permettant pas de bien s’alimenter) augmente considérablement les risques. Vaincre les hémorroïdes fait partie d’un tout, il faut se soigner de l’intérieur pour en réchapper.

Il est prouvé que votre mode de vie quotidien en tant qu’homme agît sur la probabilité d’avoir un problème d’hémorroïdes. Même si je sais que c’est difficile (j’en ai eu l’expérience), essayez de changer vos habitudes alimentaires et pensez à vous déstresser, et à pratiquer un sport régulièrement.

Voilà pour cet article, j’ose espérer qu’il vous aidera, car même si vous êtes un homme, il est important d’agir en cas d’hémorroïdes, afin de retrouver la vie saine et sereine d’avant la maladie.

Mangez equilibre

 

Impact de l’alimentation

Les aliments que nous consommons quotidiennement ont un impact direct sur les hémorroïdes, car une mauvaise alimentation contribue à la constipation, laquelle exerce une pression sur les veines anales gonflées. Pour prévenir les hémorroïdes, réduire leurs complications ou éviter d´éventuelles rechutes ou crises, un bon régime alimentaire s´impose; Ce régime doit avant tout consister à boire beaucoup d´eau et à privilégier les aliments à base de fibres alimentaires.

Sans oublier qu´une diminution du mauvais cholestérol aidera à ne pas sombrer dans le surpoids, qui agit sur les hémorroïdes en rajoutant du poids sur les veines.

Quels sont les aliments à consommer pour prévenir les hémorroïdes ?

La consommation des légumes et des fruits aide de façon considérable à combattre les hémorroïdes, surtout les légumes à feuilles vertes (céleri, brocoli, laitue, épinards…) Les haricots verts sont également riches en fibres, rendent les selles molles et facilitent le transit intestinal. Il faut aussi consommer les jus de fruits frais et les aliments à base de son d´avoine et de céréales.

N´oubliez pas que les patates douces, les dattes, le gingembre, l´ail, ainsi que les aliments riches en fer comme le foie de volailles, les lentilles, les pistaches, les noix et les amandes, constituent une réserve en fer en cas de pertes de sang.

Quels aliments bannir lorsqu’on souffre des hémorroïdes ?

Il faut savoir que les boissons à base de caféine comme le café et les boissons gazeuses contribuent à la déshydratation, il faut donc doubler l´apport en eau si l´on est de grands consommateurs de ces produits. Il faut également éviter les plats épicés et les piments forts, car ils provoquent une sensation de brûlure. L´alcool est les viandes rouges sont également à proscrire.

Enfin, sachez que les diarrhées répétées entrainent l´irritation des hémorroïdes. N´abusez donc surtout pas des laxatifs.

En conclusion, il faut retenir qu´une hygiène de vie alimentaire équilibrée avec un apport en eau important aident à gérer le problème des hémorroïdes et à diminuer leurs complications dans le temps.

Crise hemorroidaire : comment s’en débarrasser ?

Environ un adulte sur trois souffrirait de crise hemorroidaire. Cette maladie nous gâche la vie, et est la cause de saignements, douleurs, irritations. Pourtant, elle est encore tabou, et personne n’ose parler de crise hemorroidaire à son médecin. Ce qui est dommage, car c’est très gênant.

Petite explication.

crise hemorroidaireLes hémorroïdes ne sont pas une maladie à la base. En fait, il s’agit de veines qui sont situées autour et à l’intérieur de l’anus, et du rectum. Elles sont indolores. C’est lorsque l’on fait une crise hemorroidaire que l’on va avoir des douleurs et saignements : elles sont causées par des dilatations anormales. La dilatation provoque donc la formation d’une boule au niveau de l’anus, à l’extérieur.

Une crise hemorroidaire est gênante. Elle est aggravée lorsque l’on va aux toilettes, que l’on s’assoit ou bien lorsque l’on fait un effort important. On peut sentir des brûlures lorsque cela devient plus grave.

Bien sûr, il existe des traitements contre les crises hemorroidaires, des plus naturels aux traitements médicamenteux. Cependant, avant de se renseigner sur les formes d’hospitalisation, je vous recommande de traiter vos hémorroïdes de manière naturelle, en commençant par un régime alimentaire sain et riche en fibres, en évitant alcool, tabac, café, épices…etc.

Vous ne ressentirez pas forcement une douleur anale lors d’une crise hemorroidaire, mais en général elle est présente, et accompagne une thrombose hemorroidaire (interne ou externe) en fonction de là où se trouvent les vaisseaux, de la présence d’abcès ou non, ou bien de fissures anales (que l’on remarque lorsque l’on a des douleurs lors de la défécation).

Si vous saignez, normalement ce sont des saignements légers. Ils sont visibles sur le papier toilette ou encore sur vos sous-vêtements. Ils peuvent accompagner une anémie qui se remarquera par un essoufflement accru ainsi qu’une fatigue chronique. Prenez-les donc en charge dès que possible. Une crise hemorroidaire peut-être très sérieuse, alors n’hésitez pas à commencer à traiter naturellement à partir du moment où vous détectez un des symptômes.

Comment se forment les hémorroides ?

Bien que les hémorroïdes arrivent à tout le monde, certains deviennent de gros problèmes pour 4% de la population générale. Les hémorroïdes devenant problématiques apparaissent aussi bien chez les hommes que les femmes, et leurs pics de prévalence se situe entre 45 et 65 ans.

Anatomie d’hémorroïdes

Les artères emmènent du sang jusqu’au canal anal qui descend le long de ce même canal jusqu’au rectum et forment un riche réseau d’artères qui communiquent les unes avec les autres autour du canal anal. Grâce à ce riche réseau d’artères, les vaisseaux sanguins hémorroïdaires ont un approvisionnement en sang artériel. Cela explique pourquoi le saignements d’hémorroïdes est rouge vif (sang artériel) plutôt que rouge foncé (sang veineux), et pourquoi des saignements d’hémorroïdes peuvent être graves. Les vaisseaux sanguins qui alimentent les vaisseaux hémorroïdaires passent à travers le tissu de soutien des coussins hémorroïdaires.

Les veines anales drainent le sang loin du canal anal et des hémorroïdes. Ces veines vidangent dans deux directions. La première direction est vers le haut dans le rectum, et le second est à la baisse sous la peau entourant l’anus. La ligne pectinée est une ligne dans le canal anal qui dénote la transition de la peau anale (anoderme) de la muqueuse du rectum.

Formation des hémorroïdes

schéma de formation des hémorroidesSi l’hémorroïde provient (côté rectal) du canal anal, il est considéré comme un hémorroïde interne. S’il provient à l’extrémité inférieure du canal anal près de l’anus, il est considéré comme hémorroïde externe. Techniquement, la différenciation entre les hémorroïdes internes et externes est basée sur le fait que l’hémorroïde est originaire dessus ou en dessous de la ligne pectinée (interne et externe, respectivement).

Comme indiqué précédemment, les coussins hémorroïdaires dans le canal anal supérieur sont constitués de vaisseaux sanguins et de leurs tissus de soutien. Il y a généralement trois grands coussins hémorroïdaires orientés postérieur droite, antérieure droite et latérale gauche. Pendant la formation des hémorroïdes internes, les vaisseaux des coussins anals enflent et les tissus de soutien augmentent de taille. Contrairement aux hémorroïdes internes, nous ne savons pas encore très clairement comment se forment les hémorroïdes externes.

Plus d’explications sur les hémorroides

Les hémorroïdes sont à l’origine des veines qui se trouvent dans les parties basses du rectum et de l’anus. Elles se gonflent en raison d’une pression accrue, qui est généralement due à un effort pendant les selles ou pendant la grossesse car l’utérus élargi augmente la pression.

Les hémorroides internes sont situées à l’interieur du rectum, et ne se sentent pas. Elles sont en général indolores, mais sont détectables quand elles provoquent des saignements lors de la selle.

Les hémorroïdes externes sont situées sous la peau qui entoure l’anus, et se sentent quand elles gonflent. Elles peuvent provoquer des démangeaisons et une douleur lors de la selle, ainsi que des saignements. Elle peut devenir très douloureuse lorsqu’elle devient thrombosée, et cela arrive lorsqu’un caillot se forme en son sein.

Hemorroides TraitementOn associe souvent les hémorroides à la constipation et aux efforts forcés faits lors de la défécation. Mais il y a aussi la grossesse qui augmente la taille de l’utérus. Ces conditions mènent à une pression accrue dans les hémorroides qui gonflent.

On estime qu’environ la moitié des personnes de plus de 50 ans est atteinte d’hémorroïdes.

Les symptomes

Le symptome le plus courant pour les hémorroides est le saignement indolore lors des selles. Il peut y avoir du sang rouge vif sur le papier toilettes, a l’extérieur des selles. Il s’arrête de manière générale tout seul. Il n’est pas normal de saigner lors de ses selles, si c’est votre cas prenez rendez vous avec un professionnel de la santé, car bien que les hémorroïdes sont la cause la plus probable, cela n’exclut pas d’autres maladies plus graves. Il existe également d’autres symptômes, cliquez pour lire l’article.

Anatomie et généralités des hémorroides

Les hémorroïdes touchent des millions de personnes, mais très peu savent réellement de quoi il s’agit. En effet, ce sujet est encore assez tabou. Voici ce que vous devez savoir sur les hémorroïdes.

Anatomie

Les hémorroïdes externes qui se trouvent à l’extérieur de l’anus sont visibles lorsqu’elles sont dilatées et se présentent comme des enflures bleutées sous la peau composant des paquets hémorroïdaires.

Par contre, les hémorroïdes internes ne sont pas visibles mais lorsqu’elles sont très dilatées, il arrive qu’elles tombent vers l’extérieur à travers l’anus. A ce moment là il est possible de les distinguer au bord de l’anus : on appelle cela un prolapsus muco-hémorroïdaire

Quelle est la raison de la dilatation des hémorroïdes ?

anatomie hemorroides

Il y a plusieurs raisons connues pour la dilatation des hémorroïdes :

  1. la pression dans l’abdomen augmentant empêche le sang d’aller vers l’aval (une grossesse par exemple),
  2. des problèmes de transit comme la constipation ou la diarrhée,
  3. une tonicité réduite des tissus alentours aux hémorroïdes.

Vous pouvez également lire cet article sur les causes des hémorroides.

Une maladie bénigne

Bien que très gênante à certains moments (douleurs, thromboses, saignements), la maladie des hémorroïdes reste bénigne. Selon les statistiques, il y a environ 1 Français sur 3 qui serait touché par cette maladie. Cependant, ils ont du mal a aborder le problème chez le médecin, et c’est une erreur : il se peut que cela soit une maladie bien plus grave (tel un cancer), et il existe de nombreux traitements efficaces contre les hémorroïdes.

Rassurez-vous, une bonne hygiène et quelques soins maisons sont, la plupart du temps, suffisants pour soigner les hémorroïdes.