Hémorroïdes chez les hommes

19cmhfu7ebpy7jpgLes hémorroïdes peuvent aussi bien se déclarer chez les hommes que chez les femmes. Ainsi, cette maladie ne touche presque pas plus les femmes que les hommes. Certes, la grossesse ou les périodes menstruelles peuvent jouer dans le déclenchement de crises d’hémorroïdes.

Ce que nous savons au contraire, c’est qu’elles touchent 20% des moins de 50 ans. Et ce chiffre atteint même 50% une fois la cinquantaine passée. C’est donc un homme sur deux qui est touché par cette désagréable maladie.

Diagnostiquer les hémorroïdes chez les hommes

Il est assez simple de savoir si vous avez un problème d’hémorroïdes ou non. Si vous ressentez un picotement près de l’anus, une envie de vous gratter, des douleurs lors de votre passage aux toilettes, un saignement anal, il est très fort probable que vous ayez affaire à une crise d’hémorroÏdes.

Si vous êtes chanceux, votre problème se réduira après quelques jours. Au contraire si la maladie subsiste, vous pourriez tomber dans une spirale infernale à différents niveaux.

  • 1er niveau : les hémorroïdes restent à l’intérieur de votre anus.
  • 2iéme niveau : les hémorroïdes ressortent de votre anus quand vous êtes aux toilettes, et reprennent leur position quelques minutes après.
  • 3iéme niveau : les hémorroïdes ne reviennent plus à l’intérieur d’elles-mêmes, il faut les remettre de façon manuel.
  • 4iéme niveau : Impossible de replacer vos hémorroïdes, elles sont « sorties » (à l’extérieur de votre anus) de façon permanente.

Female HEMORRHOIDS concept x-ray posterior view

Les hémorroïdes chez les hommes, savoir en parler

Nous sommes bien d’accord que ce genre de maladie donne parfois honte, et est difficile à partager avec d’autres. En particulier si vous êtes un homme atteint d’hémorroïdes, votre fierté de mâle prendra le dessus.

Heureusement, il est tout à fait possible de soigner vos hémorroïdes vous-même, la meilleure solution à ce sujet étant celle-ci.

Par contre, si vous avez des saignements fréquents, je vous conseille alors d’aller voir votre médecin. Car c’est peut être bien pire qu’un problème d’hémorroides (comme une tumeur).

Homme et hémorroïdes, conseils utiles

J’ai déjà regroupé sur mon site plusieurs points pouvant vous soulager de votre maladie. Je parle d’alimentation ici, et de traitements possibles ici.

Homme et hémorroïdes, mode de vie ?

Comme nous l’avons vu plus haut, il n’y a presque pas de différence entre la probabilité de souffrir d’une crise d’hémorroïdes chez un homme ou une femme.

Néanmoins, je pense que les hommes qui ont un métier où ils sont souvent assis, qui est stressant et occupe beaucoup de leur temps (ne leur permettant pas de bien s’alimenter) augmente considérablement les risques. Vaincre les hémorroïdes fait partie d’un tout, il faut se soigner de l’intérieur pour en réchapper.

Il est prouvé que votre mode de vie quotidien en tant qu’homme agît sur la probabilité d’avoir un problème d’hémorroïdes. Même si je sais que c’est difficile (j’en ai eu l’expérience), essayez de changer vos habitudes alimentaires et pensez à vous déstresser, et à pratiquer un sport régulièrement.

Voilà pour cet article, j’ose espérer qu’il vous aidera, car même si vous êtes un homme, il est important d’agir en cas d’hémorroïdes, afin de retrouver la vie saine et sereine d’avant la maladie.

Mangez equilibre

 

Hémorroides : symptomes, quels sont-ils ?

Vous pensez avoir les symptomes des hémorroides? Souvent, on n’ose pas parler de ce sujet tabou à nos proches, ni même à notre médecin. Voici donc un article détaillé qui vous aidera à déterminer si vous présentez les symptômes d’une crise hémorroidaire.

Les symptomes des hémorroides sont très simples à reconnaître :

  • Sensation de brûlure, de démangeaison ou d’inconfort dans la région anale.
  • Suintement de mucus par l’anus.
  • Saignement et légère douleur au moment de la défécation.
  • Sortie par l’anus de protubérances sensibles (seulement dans le cas d’hémorroïdes internes du 2e, 3e ou 4e degré).
  • Sensation que l’intérieur du rectum est enflé.

symptomes hemorroides

Vous l’aurez compris, les symptomes des hémorroides sont simples : apparitions de protubérances dans l’anus, douleurs lors de la défecation ou même tout le temps, saignements lors de la défécation (sur le papier toilette), démangeaisons du rectum…etc.

Atteint d’hémorroides, symptomes flagrants, que faire ?

Si vous découvrez chez vous des symptomes d’hemorroides, alors vous devez traiter dès que possible. Les risques ne sont pas très graves, mais ils se peut que les douleurs et démangeaisons deviennent vraiment gênantes.

Essayez de commencer par un traitement naturel, adoptez des habitudes alimentaires saines, ayez une bonne hygiène de vie. Vos symptomes d’hémorroides devraient se dissiper tout seuls. Si ce n’est pas le cas, alors consultez un médecin.

Type de personnes ayant des symptomes hémorroides :

  • Les personnes ayant quelqu’un dans sa famille souffrant d’hémorroïdes
  • Les femmes en période de grossesse
  • Les femmes qui viennent de donner naissance (de façon naturelle)
  • Les personnes présentant la maladie de la cirrhose du foie

Facteurs augmentant les risques des symptomes d’hémorroides :

  • Etre atteint régulirement de diarrhée ou être constipé souvent
  • Etre en surpoids
  • Rester régulièrement en position assise sur les toilettes
  • Soulever régulièrement des objets lourds : déménagement, musculation …
  • Pratiquer le coït anal ( sodomie )

Si vous présentez des symptomes d’hémorroides, alors faites attention à ces facteurs.

Anatomie et généralités des hémorroides

Les hémorroïdes touchent des millions de personnes, mais très peu savent réellement de quoi il s’agit. En effet, ce sujet est encore assez tabou. Voici ce que vous devez savoir sur les hémorroïdes.

Anatomie

Les hémorroïdes externes qui se trouvent à l’extérieur de l’anus sont visibles lorsqu’elles sont dilatées et se présentent comme des enflures bleutées sous la peau composant des paquets hémorroïdaires.

Par contre, les hémorroïdes internes ne sont pas visibles mais lorsqu’elles sont très dilatées, il arrive qu’elles tombent vers l’extérieur à travers l’anus. A ce moment là il est possible de les distinguer au bord de l’anus : on appelle cela un prolapsus muco-hémorroïdaire

Quelle est la raison de la dilatation des hémorroïdes ?

anatomie hemorroides

Il y a plusieurs raisons connues pour la dilatation des hémorroïdes :

  1. la pression dans l’abdomen augmentant empêche le sang d’aller vers l’aval (une grossesse par exemple),
  2. des problèmes de transit comme la constipation ou la diarrhée,
  3. une tonicité réduite des tissus alentours aux hémorroïdes.

Vous pouvez également lire cet article sur les causes des hémorroides.

Une maladie bénigne

Bien que très gênante à certains moments (douleurs, thromboses, saignements), la maladie des hémorroïdes reste bénigne. Selon les statistiques, il y a environ 1 Français sur 3 qui serait touché par cette maladie. Cependant, ils ont du mal a aborder le problème chez le médecin, et c’est une erreur : il se peut que cela soit une maladie bien plus grave (tel un cancer), et il existe de nombreux traitements efficaces contre les hémorroïdes.

Rassurez-vous, une bonne hygiène et quelques soins maisons sont, la plupart du temps, suffisants pour soigner les hémorroïdes.

Comment diagnostiquer les hémorroïdes ?

Les hémorroïdes sont encore un sujet tabou en France. Tout le monde sait à peu près ce que c’est… mais en fait très peu de gens savent quels en sont les vrais symptômes. Comment savoir si on a des hémorroïdes? Explications :

Quels sont les symptômes ?

Le plus courant est le saignement de l’anus, dans vos toilettes ou sur le papier toilette. Il peut être très léger. Le deuxième symptôme est une sensation de douleur dans l’anus. Si vous pouvez le palper et le réduire alors c’est bel et bien que vous avez des hémorroïdes.

diagnostiquer hémorroïdes

Voici les symptômes des hémorroïdes les plus communs . N’oubliez pas que chaque personne a un ressenti différent, cependant ces symptômes sont très caractéristiques:

  1. Apparition de protubérances dures aux alentour de l’anus
  2. Douleurs après être allé à la selle
  3. Picotements ou brulûres rectaux ou anaux
  4. Saignement lorsque vous allez aux toilettes

Quel diagnostic ?

En général, les hémorroïdes disparaissent aussi vite qu’ils apparaissent, en revanche si le problème perdure ou s’aggrave, s’il y a du sang dans vos défections, il est conseillé de consulter un médecin. Vous devez également passer des analyses afin de détecter une éventuelle anémie.

Le symptôme le plus récurrent d’hémorroïdes interne reste le saignement rectal mais il est également le symptôme de tumeurs du colon ou du rectum. A ce titre, vous devez passer un examen complet du rectum ainsi que de la dernière partie du gros intestin afin d’en visualiser les muqueuses et de prévenir un éventuel cancer.